dimanche 30 octobre 2016

Prochaines animations les 6, 26 et 27 novembre (Domaine national de Saint-Cloud) & 19 novembre (Île-Saint-Germain, Issy-Les-Moulineaux)


Dimanche 6 novembre dans le Domaine national de Saint-Cloud (92)

Initiation à la vannerie sauvage





Au cours de la balade, nous apprendrons à reconnaître les plantes sauvages utilisées pour la vannerie, qui nous serviront à réaliser de petits objets tressés.

Apporter un sécateur et une paire de ciseaux.



Le rendez-vous est fixé à 14 heures devant le restaurant « La Petite Folie », au niveau du bassin des 24 jets.



Adresse exacte : allée de la Carrière 92210 Saint-Cloud



Coordonnées GPS : Latitude : 48.837644 ; Longitude : 2.210732



Pour voir le plan du Domaine ou encore avoir des informations sur les stationnements les plus proches du lieu de rendez-vous, vous pouvez consulter l’article sur les sorties de mars au Domaine en cliquant sur le lien suivant :

http://lespetitesherbes.blogspot.fr/2016/02/prochaines-sorties-botaniques-les-6-12.html



Inscription par mail lespetitesherbes@yahoo.fr ou téléphone 06 32 25 02 37



Transports en commun :

métro : ligne 10 (terminus: Boulogne-Pont de Saint-Cloud), tramway : ligne T2 (station Parc de Saint-Cloud), bus : lignes 52,72 et 126 (arrêt: Parc de Saint-Cloud), train : Transilien (gare de Saint-Cloud).

Pour information (pour ceux qui souhaiteraient se garer à l’intérieur du parc), l’entrée est payante pour les voitures : 5 €



Tarif : 10 €





Samedi 19 novembre dans l’Île-Saint-Germain (Issy-les-Moulineaux-92)

Découverte de la flore sauvage comestible et médicinale






Le rendez-vous est fixé à 14 h devant la grille de l'entrée sud-ouest, accessible depuis l'avenue Jean Monnet.



Adresse exacte : 26 Avenue Jean Monnet, 92130 Issy-les-Moulineaux



Coordonnées GPS: Latitude : 48.823493, Longitude : 2.250905



Inscription par mail lespetitesherbes@yahoo.fr ou téléphone 06 32 25 02 37



Transports en commun : bus (lignes n°123, 289, 389 et TUVIM circuit Grand Issy), tram T2 (station Les Moulineaux), Rer C (station Issy).



Tarif : 10 €







Samedi 26 novembre dans le Domaine national de Saint-Cloud (92)

Atelier de fabrication d’une mangeoire à oiseaux en vannerie sauvage





Inscription auprès du service culturel du Domaine national de Saint-Cloud, par mail : ateliers.saint-cloud@monuments-nationaux.fr ou téléphone : 01 41 12 02 95.



Le lieu du rendez-vous est donné lors de l’inscription.



Pour voir le plan du Domaine ou encore avoir des informations sur les stationnements les plus proches du parc, vous pouvez consulter l’article sur les sorties de mars au Domaine en cliquant sur le lien suivant :

http://lespetitesherbes.blogspot.fr/2016/02/prochaines-sorties-botaniques-les-6-12.html



Transports en commun :

métro : ligne 10 (terminus: Boulogne-Pont de Saint-Cloud), tramway : ligne T2 (station Parc de Saint-Cloud), bus : lignes 52,72 et 126 (arrêt: Parc de Saint-Cloud), train : Transilien (gare de Saint-Cloud).


Pour information (pour ceux qui souhaiteraient se garer à l’intérieur du parc), l’entrée est gratuite pour les véhicules des participants à l’atelier.



Tarif : 7,50 € pour les enfants, 11, 50 € pour les adultes





Dimanche 27 novembre dans le Domaine national de Saint-Cloud (92)

Découverte de la flore sauvage comestible et médicinale






Le rendez-vous est fixé à 14 heures devant le restaurant « La Petite Folie », au niveau du bassin des 24 jets.



Adresse exacte : allée de la Carrière 92210 Saint-Cloud



Coordonnées GPS : Latitude : 48.837644 ; Longitude : 2.210732



Pour voir le plan du Domaine ou encore avoir des informations sur les stationnements les plus proches du lieu de rendez-vous, vous pouvez consulter l’article sur les sorties de mars au Domaine en cliquant sur le lien suivant :

http://lespetitesherbes.blogspot.fr/2016/02/prochaines-sorties-botaniques-les-6-12.html



Inscription par mail lespetitesherbes@yahoo.fr ou téléphone 06 32 25 02 37



Transports en commun :

métro : ligne 10 (terminus: Boulogne-Pont de Saint-Cloud), tramway : ligne T2 (station Parc de Saint-Cloud), bus : lignes 52,72 et 126 (arrêt: Parc de Saint-Cloud), train : Transilien (gare de Saint-Cloud).

Pour information (pour ceux qui souhaiteraient se garer à l’intérieur du parc), l’entrée est payante pour les voitures : 5 €



Tarif : 10 €




La flore sauvage du Domaine national de Saint-Cloud en octobre


ARTICLE EN COURS DE RÉDACTION...

Fabrication d’une bière à l’Ortie





Ingrédients :



Pour fabriquer un litre de bière, il faut :

- 1 litre d’eau,

- une brassée d’orties (ne récolter que la partie sommitale, bien tendre et bien feuillue),

- 1 demi citron

- du gingembre frais (l’équivalent d’une petite noix),

- 100 g de sucre pur canne,

- 1 sachet de levure boulangère



Préparation :



- mettre tous les ingrédients dans une casserole, sauf la levure et le sucre, et faire cuire pendant une petite demi-heure,

- retirer du feu et laisser refroidir,

- filtrer le mélange, pour retirer le mélange cuit d’orties, gingembre et citron,

- rajouter la levure et le sucre,

- mélanger jusqu’à ce que le tout soit bien dilué,

- verser dans un contenant (un saladier par exemple), que l’on couvrira d’un torchon, à température ambiante, pendant trois jours,

- tourner le mélange une fois par jour pendant les trois jours,

- mettre en bouteille (type bouteilles avec bouchons mécaniques)

- laisser fermenter pendant une semaine,

- déguster ! (à servir frais)




Ingrédients :



Cueillir une belle brassée d’orties (Urtica dioica) :













Du citron (Citrus x limon) :





Du gingembre (Zingiber officinale) :






Du sucre pur canne (Saccharum sp.) :





De la levure boulangère (Saccharomyces cerevisiae) :












Préparation :



Lors du processus de fermentation, alors que le mélange est laissé à l’air libre à température ambiante, on observe la formation d’une sorte de croûte :








On mélange une fois par jour : vidéo, cliquez ici !













Mise en bouteille : vidéo, cliquez ici !




Au bout d’une semaine, dégustez !


Fabrication d’une ficelle en Ortie dioïque (Urtica dioica)





A partir du mois de septembre, quand les orties ont fructifié et que leur tige est bien dure, on peut les utiliser pour fabriquer une cordelette très solide.


Les orties et leurs fruits pendants :












La récolte :

















On effeuille les tiges d’ortie :










On récolte une branche qui nous servira à fabriquer un « rouleau à pâtisserie » pour écraser la tige d’ortie, ici du Marronnier d’Inde :









On coupe un tronçon de la branche et on écrase la tige d’ortie avec, comme on étalerait une pâte à tarte ! :








On peut désormais séparer en deux la tige.

Sur la photo, on voit l’intérieur d’une tige d’ortie, avec sa moelle :










On retire la moelle blanche, partie dure à l’intérieur de la tige, pour ne garder que la peau de l’ortie, très fine.

C’est elle qui va nous servir de fibre pour la fabrication de la cordelette.



La peau, face « interne » :








La peau, face « externe » :







En roulant délicatement le rouleau sur la tige, on n’abîme pas la peau et on obtient ainsi des peaux de belle longueur, facilitant ainsi la fabrication de la cordelette :









Le travail est fini…











…. Maintenant il faut faire sécher les fibres.

Il est préférable de travailler les fibres après quelques jours de séchage, pour obtenir une cordelette solide :











Séchage de la fibre d’ortie en plein air :

Vidéo n°1 : cliquez ici !

Vidéo n°2 : cliquez ici !




Après quelques jours, la fibre est suffisamment sèche :









On peut la tresser pour obtenir une cordelette :






Lors de l’atelier d’initiation à la vannerie du 6 novembre 2016 dans le Domaine national de Saint-Cloud, un des participants a réalisé une ficelle en fibres d’ortie. Pour voir les vidéos : cliquez ici !